Les productions bovines ukrainiennes pourraient-elles profiter de l’accord avec l’UE ? (Dossier Economie N°493)

mercredi 3 juillet 2019
popularité : 44%

Deux ans après l’entrée en vigueur de l’accord d’association entre l’Ukraine et l’UE, les premiers effets sont encore limités. Pour le secteur laitier, l’enjeu est surtout de développer la production de lait conforme au standard européen. En viande bovine, l’Ukraine dispose d’un contingent droit nul de 12 000 tonnes, mais aucun abattoir n’est encore agréé. L’Ukraine dispose aussi de 600 000 à 700...