Tués à deux semaines par un vétérinaire ou enfermés plus de 5 mois dans un élevage intensif