A la Une du Baromètre Porc de Février ...

jeudi 20 février 2020
par  Montariol
popularité : 55%

<https://www.ifip.asso.fr/sites/defa...>

La filière porcine est de nouveau impactée par des virus !

Peu dynamique en janvier, la demande chinoise maintient pourtant les cours du porc à des niveaux largement supérieurs à l’an dernier. En France, le surplus d’offre dû aux retards d’abattages et les grèves portuaires ont entraîné momentanément les cours à la baisse. Mais les perspectives sont optimistes. A l’approche du printemps, les cours devraient repartir à la hausse. En revanche, l’épidémie de coronavirus ajoute des incertitudes supplémentaires sur les marchés mondiaux. Le fonctionnement économique et logistique de la Chine est perturbé, tout comme la filière porcine nationale déjà déséquilibrée par la fièvre porcine africaine. Le ralentissement de l’économie chinoise, corrélé à des problèmes logistiques pourraient impacter le commerce mondial.

Par ailleurs, les perspectives de production aux Etats-Unis sont positives mais la capacité des abattoirs pourrait s’avérer insuffisante, engendrant une baisse probable des cours américains dans la deuxième moitié de l’année. Les exportateurs français et européens devront ainsi faire face à la concurrence américaine plus soutenue sur le marché asiatique.

<https://www.ifip.asso.fr/sites/defa...> Elisa HUSSON, Rédactrice en chef, elisa.husson@ifip.asso.fr https%3A%2F%2Fwww.ifip.asso.fr%2Ffr...