CoviD-19 - Synthèse IFIP enrichie au 27 Mai 2020

mercredi 27 mai 2020
par  Montariol
popularité : 36%

<https://www.ifip.asso.fr/sites/defa...>

Etienne Pierron, vétérinaire hygiéniste à l’IFIP, vous propose une version actualisée au 27 Mai de la synthèse sur le Sars-Cov2, agent du CoviD-19 destinée aux entreprises agroalimentaires ; voici quelques recommandations concernant :

1- L’usage des climatisations dans les bureaux & locaux sociaux en fonction de la typologie des climatiseurs installés (système centralisé vs système autonome) : Dans les locaux hors production :

- ouvrir les fenêtres et aérer le plus possible

- climatisation individuelle peu problématique sauf si son utilisation empêche une aération et l’ouverture des fenêtres

- climatisation centralisée plus problématique car brassage de particules entre les différentes pièces traitées

2- Pour les systèmes de pilotage du froid industriel, les CTA sont équipées de différents type de filtre : quelles données pour rassurer les salariés sur le maintien du brassage d’air dans les ateliers (zones sensibles de fonctionnement de batterie en boucle, sans apport d’air neuf) ? Cas des locaux de production en froid avec CTA

L’infectiosité du virus persiste plus longtemps au froid car le Sars-Cov garde son infectiosité pendant 10 jours à 4°C et seulement 5 jours à T° ambiante. En fonction des types de filtres sur les CTA, de leur niveau de fuites, de la qualité de la surpression et donc de la classe d’empoussiérement réellement obtenue, il reste dans l’air une quantité plus ou moins importante de particules de 0,5 µm qui peuvent être, pour une toute petite partie, des virus. On peut faire des mesures de comptage particulaire à 0,5 et à 5 µm pour connaitre la classe réelle d’empoussiérement et ainsi rassurer les opérateurs. Plus largement, le simple fait de travailler dans des pièces où l’air est filtré sur une CTA est un facteur améliorant qui devrait rassurer les opérateurs, quelque soit le niveau de filtration. Cela ne doit pas faire oublier l’importance des gestes barrières qui sont déjà en place depuis longtemps dans ce type de pièce.

Rappelons que ce point scientifique sur le Covid-19 a comme objectif d’aider les professionnels de la filière porcine à poursuivre leur activité en comprenant et en appliquant les bonnes précautions le plus efficacement possible. Ces éléments peuvent aussi servir dans les entreprises à justifier leurs procédures de travail en matière de sécurité des opérateurs auprès des services de contrôle :https://www.ifip.asso.fr/sites/defa... cliquez

Compléments d’infirmations déjà apportés à la note initiale : une réévaluation de la contagiosité du coviD19 avec un R0 estimé à 5,7 par le CDC des données rassurantes sur l’efficacité du rayonnement solaire naturel (UVB) pour détruire le virus des éléments chiffrés pour la construction de masques textiles multicouches (étude de Konda) et leur efficacité sur les particules de petite taille les effets de la décontamination à la vapeur des masques des éléments par rapport à l’infectiosité du virus dans des conditions de T° et humidité relatives différentes la non transmission par les aliments d’après l’ANSES la qualification et la normalisation des masques chirurgicaux les techniques de désinfection et de recyclage des masques

Au sommaire de ce pdf de 10 pages à télécharger :

1. Le coronavirus Sars-Cov-2 et le CoviD19

2. Résistance et stabilité du virus 2.1 Stabilité du virus sur les surfaces inertes et effets de la température 2.2 Désinfection 2.3 Destruction thermique 2.4 Lumière Ultra-Violette (UV)

2.5 Inactivation par la lumière solaire (UVB)

3. Protection par les masques 3.1 La transmission aéroportée 3.2 Les différents type de masque

3.2.1 Le masque FFP2 ou N95

3.2.2 Le masque chirurgical 2 ou 3 plis et le masque hygiène 2 plis

3.2.3 Le masque textile fait maison ou DIY (Do It Yourself) 3.3 Efficacité, avantages et inconvénients des différents types de masque 3.4 Recyclage et désinfection des masques jetables

4. Conseils aux industriels 4.1 Détecter les malades en amont 4.2 Identifier et isoler les malades symptomatiques 4.3 Renforcer la désinfection des locaux 4.4 Renforcer la ventilation des locaux 4.5 Port du masque et gestes barrières 4.6 Livreurs et personnes étrangères au service 4.7 Formation hygiène en interne

Annexe : Références bibliographiques

Ce document n’est pas exhaustif et ne prétend pas traiter tous les aspects liés au Sarscov2 et au coviD19 !

Contact : Etienne Pierron, vétérinaire hygiéniste au Pôle Viandes et charcuteries de l’IFIP, etienne.pierron@ifip.asso.fr

Attention : Depuis mars 2020, de nombreux résultats de recherche ont déjà été publiés sur le Sars-Cov-2, mais il y a encore, à ce jour, beaucoup de recherches en cours et d’éléments inconnus ou à mieux définir pour caractériser complétement, et le Sars-Cov-2, et le CoviD19. Il est possible que certaines données citées ci-après dans ce document soient modifiées voire contredites dans le futur par de nouvelles données mieux validées dans le temps et donc plus fiables.

- des données complémentaires sur le portage asymptomatique

- les techniques de décontamination par les UV et la lumière pulsée

- les effets de la congélation sur le virus Pour télécharger la synthèse sur le Covid-19 actualisée au 27 Mai https%3A%2F%2Fwww.ifip.asso.fr%2Ffr... < ![CDATA[//>< !]]>