Teneur en muscle des carcasses et pièces de découpe : effets du rationnement ou d’une carence en acides aminés

mardi 9 mars 2021
par  Montariol
popularité : 36%

<https://www.ifip.asso.fr/sites/defa...>

Le scanner à rayons X, outil de référence pour la composition corporelle, a été peu utilisé dans les essais sur l’alimentation des porcs. Dans le cadre du projet SCANALI (2018-2021), il a permis de quantifier précisément chez le porc charcutier, l’augmentation, par le rationnement, de la teneur en muscle de la carcasse et des pièces de découpe, et sa diminution par une carence en acides aminés.

Le classement actuel au TMP a reflété moins de la moitié des effets réels sur la teneur en muscle des carcasses des conduites alimentaires étudiées. Il ne semble donc pas adapté pour évaluer précisément l’effet de facteurs d’élevage sur la composition des carcasses et des pièces ; la tomodensitométrie est à privilégier pour de telles études.

Etude réalisée à la station expérimentale de l’IFIP, présentée lors des 53e JRP le lundi 1er février en session Qualité de la viande.

Contact : gerard.daumas@ifip.asso.fr Consultez le poster JRP 2021 pour en savoir + https%3A%2F%2Fwww.ifip.asso.fr%2Ffr...