Gestion des lisiers de porc en zones herbagères du Massif Central

mardi 9 mars 2021
par  Montariol
popularité : 25%

<https://www.ifip.asso.fr/sites/defa...>

L’élevage porcin du Massif central concerne environ 1 250 éleveurs et il est très souvent associé à de l’élevage bovin avec lequel il partage équipements, main d’oeuvre et espace herbagé. Bien que le lisier de porc soit un fertilisant organique minoritaire par rapport aux déjections bovines, il n’en demeure pas moins bien adapté à la production herbagère.

Une enquête a été menée auprès d’acteurs de la filière porcine du Massif central pour déterminer les enjeux de l’utilisation du lisier de porc.

L’apport de lisier de porc sur prairies est apprécié par les éleveurs du Massif central pour la rapidité de son action fertilisante.

. Les zones herbagères apportent une grande souplesse dans le choix des périodes d’épandage facilitant la gestion des capacités de stockage.

. L’adéquation entre apports de fertilisants et besoins des prairies peut toutefois être encore optimisée.

APORTHE est un programme de Recherche engagé en 2019 avec le soutien du Commissariat de Massif et du FNADT

Contact : pascal.levasseur@ifip.asso.fr Pour en savoir + : voir le poster présenté aux JRP 2021 https%3A%2F%2Fwww.ifip.asso.fr%2Ffr...