Réseaux sociaux : immersion dans les exploitations des agricultrices françaises

lundi 3 mai 2021
par  nina.gatouillat
popularité : 30%

digital agricultrices - agriculteurs élevage filière bovine Normandie égalité femmes-hommes <https://agriculture.gouv.fr/sites/m...> Page Facebook "La place de la femme dans l’agriculture"

Instagram, TikTok, Facebook… De nombreuses agricultrices partagent leur quotidien sur les réseaux sociaux et contribuent à casser les préjugés sur les femmes et l’agriculture. Parmi elles figure Claire, agricultrice âgée de 26 ans. Installée sur l’exploitation familiale laitière dans la Manche (Normandie) depuis 2019, elle anime plusieurs comptes afin de mettre à l’honneur les agricultrices et promouvoir l’agriculture française.

Comment est née votre envie de communiquer sur les réseaux sociaux ?

J’ai toujours eu à cœur de partager mon métier et les valeurs de l’agriculture française. Cette volonté de communiquer auprès des Internautes est née en 2014, avec la page Facebook « La place de la femme dans l’agriculture » . Tout est parti d’un « projet d’initiative et de communication » (PIC) réalisé dans le cadre de mon BTS Analyse et conduite des systèmes d’exploitation (ACSE). Je continue toujours à alimenter cette page.

Depuis quelques temps, j’ai également le projet d’ouvrir ma ferme au public et de proposer des produits en vente directe à partir du lait de notre troupeau, composé de Prim Holstein, Jersiaises, Normandes. Ce projet devrait voir le jour d’ici quelques années.

Quels sont les objectifs de la page Facebook « La place de la femme dans l’agriculture » ?

<https://agriculture.gouv.fr/sites/m...> Cette page Facebook permet de partager des portraits inspirants d’agricultrices des quatre coins de la France. J’y publie les textes que m’envoient des agricultrices. Elles y racontent leurs motivations, leur histoire et présentent leur exploitation. Il est primordial de partager différentes expériences, de montrer que les femmes sont tout à fait capables de diriger des exploitations agricoles afin de susciter d’autres vocations. Trop de femmes doutent encore de leurs capacités et n’osent pas s’engager dans l’agriculture.

12 900 personnes sont abonnées à cette page. Depuis quelques mois, elle se décline également sur Instagram .

Vous partagez également votre quotidien via un autre compte ?

J’anime aussi les comptes Instagram et TikTok « claire_maman_agricultrice » . Leur création coïncide avec le moment où je me suis installée sur l’exploitation familiale, fin 2019. Montrer le quotidien d’une agricultrice en agriculture conventionnelle afin de faire avancer les mentalités s’est imposé à moi.

Dans mes publications, je veille à utiliser des termes généraux, à diversifier les thématiques et à privilégier les contenus grand public pour que les Internautes puissent s’identifier au quotidien d’une famille d’agriculteurs. Cela attire des personnes totalement étrangères au milieu agricole, qui ne s’abonneraient pas forcément à des comptes spécialisés sur le sujet. Le fait d’avoir une communauté hybride permet de partager mon quotidien de maman agricultrice. C’est très valorisant de pouvoir parler de mon métier, du contact privilégié que nous avons avec les animaux et de promouvoir notre agriculture durable. Par le biais de cette page Instagram, je souhaite casser les préjugés de manière générale, ainsi que défendre des causes et des valeurs qui me sont chères.

Crédit photo : compte Instagram claire_maman_agricultrice