Défoliateurs de feuillus en 2019-2020

mercredi 12 mai 2021
par  magalie.labat
popularité : 30%

santé des forêts <https://agriculture.gouv.fr/sites/m...> Joseph Gagneux / DSF agriculture.gouv.fr

<https://agriculture.gouv.fr/sites/m...> Brigitte Mesnier

Alors que la plupart des défoliateurs des chênes semblent avoir atteint leur plus bas niveau de visibilité depuis de nombreuses années, deux espèces sont au contraire montées en puissance : la processionnaire du chêne et le bombyx disparate. Après un étiage entre 2012 et 2016, les signalements pour ces deux espèces se sont multipliés après 2017, pour passer devant les signalements de l’ensemble des autres défoliateurs en 2020. Ceci témoigne de leur expansion géographique, particulièrement importante chez le bombyx disparate. La présence accrue de ce dernier depuis 2018 pourrait, dans le contexte climatique très difficile que connaissent les chênaies, amener des phénomènes de dépérissement massifs, comme dans le courant des années 90.

<https://agriculture.gouv.fr/sites/m...> Jérôme Bluchet Concernant la processionnaire du chêne, depuis 2019, la chenille est en forte expansion spatiale à l’échelle nationale en direction de l’Ouest (Centre-Val-de-Loire, Normandie, Pays de la Loire) et vers le sud (Bourgogne, Franche-Comté, Bresse). Dans la zone centrale de la présence de la chenille (Lorraine), des défoliations intenses et étendues se sont produites sur plusieurs milliers d’hectares. Pour la pyrale du buis, qui a colonisé l’immense majorité de la buxaie métropolitaine, il semblerait que l’année 2020 constitue une pause dans l’expansion de la chenille dans le pays.

À télécharger

Défoliateurs de feuillus en 2019-2020 (PDF, 1.56 Mo)" target="_blank" lang="fr" xml:lang="fr]