Le melon, c'est de saison !

mercredi 2 juin 2021
par  Anonyme
popularité : 24%

fruits et légumes produits de saison <https://agriculture.gouv.fr/sites/m...> Xavier Remongin / agriculture.gouv.fr Les melons sont arrivés à maturité, gorgés de soleil... Zoom sur ce légume-fruit qui ravit les papilles à chaque été.

Malgré son parfum sucré, le melon n’est pas un fruit. En effet, il appartient à la famille des cucurbitacées, comme la courgette ou le potiron.

Sa pleine saison s’étend de juillet à septembre. Mieux vaut éviter de le congeler : il perdrait de sa qualité gustative.

248 027 tonnes ont été ramassées en France en 2019 (source : Agreste ). Les principales régions productrices sont la Nouvelle-Aquitaine et la région Occitanie. C’est la variété melon charentais jaune qui est la plus produite.

Comment bien le choisir ?

Aujourd’hui, la plupart des melons charentais « jaunes » que l’on trouve dans le commerce possèdent un taux de sucre garanti par le producteur, et vérifié. Il est établi à 10% minimum pour le type charentais. Il est testé à chaque récolte, soit sur un échantillon représentatif, soit l’ensemble des fruits.

Pour repérer le meilleur stade de maturité, voici quelques indices : Plus un melon est mûr, plus son poids augmente ; Le melon charentais a un pédoncule « déhiscent », c’est-à-dire qui se décolle à maturité. Il est donc préférable de choisir son melon lorsqu’il présente une cicatrice au niveau de son pédoncule aussi appelé « pécou » ; Lorsqu’il est mûr, le melon dégage un parfum typique. Le meilleur moyen de choisir un melon est de le sentir ; Au toucher, un bon melon a une écorce souple.

Le saviez-vous ?

La célébrité du melon date du XIXe siècle. Dès cette époque, il a été possible de les faire parvenir rapidement à Paris par chemin de fer. Alexandre Dumas les appréciait particulièrement. Il fit d’ailleurs don en 1864 à la bibliothèque de la ville de Cavaillon de la totalité de son œuvre publiée, en échange d’une rente viagère de douze melons par an.