Des fiches de biosécurité 'PorcProtect' mises à jour

lundi 21 juin 2021
par  Montariol
popularité : 24%

<https://www.ifip.asso.fr/sites/defa...>

L’Ifip met en œuvre et participe à de nombreuses actions pour aider les acteurs de la filière porcine française à répondre aux exigences de biosécurité en élevage et lors du transport des porcs. Des documents techniques, grilles d’audit et supports de formation sont mis à jour.

Exemples de fiches techniques de biosécurité PorcProtect mises à jour :

- Télécharger la fiche dédiée à la lutte contre les nuisibles : les oiseaux, rongeurs, insectes et animaux domestiques sont à la fois des sources directes de contamination (grippe et salmonelles pour les oiseaux, leptospires pour les rongeurs) et des vecteurs mécaniques indirects de pathogènes (pattes, poils, plumes, etc…). Il est donc important d’éviter tout contact direct ou indirect entre ces animaux et les porcs de l’exploitation...

- ou encore celle sur la quarantaine : la quarantaine est une étape incontournable pour protéger l’élevage et adapter les futurs reproducteurs au microbisme de l’élevage...

- et enfin téléchargez directement les 16 fiches Ifip PorcProtect de biosécurité externe et interne mises à jour : lien

Le site Ifip dédié à la biosécurité, biosecurite.ifip.asso.fr , d’accès libre, regroupe les documents techniques de l’Ifip et les textes réglementaires portant sur la biosécurité. En 2020, ce site a été consulté par 3 930 utilisateurs. Un dispositif de FAQ permet de répondre à des questions techniques d’intérêt général. Ces FAQ et la mise à jour du site Ifip dédié à la biosécurité se poursuivent...

L’application web PorcProtect, outil en libre accès permettant la réalisation d’un audit biosécurité par les éleveurs et leur encadrement technique, est aussi mise à jour pour tenir compte des nouvelles exigences réglementaires. 360 audits ont été réalisés à l’aide de PorcProtect : accès à l’outil

<https://www.ifip.asso.fr/sites/defa...>

Pour rappel : la biosécurité contribue au maintien de la santé des animaux. Des bonnes pratiques de biosécurité et de conduite d’élevage limitent l’introduction et la diffusion d’agents infectieux et donc le recours aux traitements antibiotiques. L’application au quotidien de mesures de biosécurité permet de limiter l’introduction d’agents infectieux dans un élevage et d’éviter la transmission des agents pathogènes au sein de l’élevage. De plus, le respect des recommandations de biosécurité et de conduite d’élevage impacte favorablement les performances technico-économiques des élevages (baisse du niveau de dépenses de santé, diminution du taux de perte, amélioration des performances de croissance…) et rend le travail moins pénible (moins de porcs morts à sortir des cases, moins de traitement à réaliser…).

En partenariat avec SNGTV, DGAl, AREPSA, ANSP, GDS France, avec le soutien financier du Programme national de développement agricole et rural et de l’ANSP, et dans le cadre du programme EcoAntibio (réduire l’utilisation des antibiotiques vétérinaires).

Contact : isabelle.correge@ifip.asso.fr

<https://www.ifip.asso.fr/sites/defa...> <https://www.ifip.asso.fr/sites/defa...>

Téléchargez la fiche de lutte contre les nuisibles en élevage de porcs Téléchargez la fiche de bonnes pratiques de biosécurité à la quarantaine Téléchargez toutes les fiches en 1 document unique en pdf Consultez le site internet IFIP dédié à la biosécurité Accédez au site PorcProtect pour auditer la biosécurité de l’élevage de porcs https%3A%2F%2Fwww.ifip.asso.fr%2Ffr...