Un guide des bonnes pratiques pour améliorer la qualité de l'air

vendredi 27 août 2021
par  stephanie.gauthier
popularité : 34%

Transition agroécologique <https://agriculture.gouv.fr/sites/m...> Pascal Xicluna / agriculture.gouv.fr

Élaboré par les ministères en charge de l’Agriculture et de la Transition écologique et publié par l’Ademe en avril 2019, ce guide a pour objectif de décliner des pratiques agricoles connues comme étant les plus pertinentes pour réduire les émissions d’amoniac (NH3). Sa parution intervient au moment de la 5e édition journée nationale de la qualité de l’air, le 18 septembre 2019.

Le guide des bonnes pratiques pour améliorer la qualité de l’air est basé sur une stratégie « gagnant-gagnant » : il s’agit de donner les clés pour réduire les émissions d’amoniac tout en fournissant aux exploitations agricoles d’autres bénéfices, qu’ils soient économiques, sociaux ou environnementaux, et en évitant tout transfert de pollution.

Le guide se présente sous forme d’un recueil des principales exigences de bonnes pratiques agricoles, adaptées au contexte français, déclinées en 14 fiches thématiques (alimentation, bâtiment, stockage, pâturage, fertilisation azotée …).

Il s’adresse aux organismes de conseil agricole et identifie les techniques les mieux connues permettant d’améliorer la qualité de l’air : en élevage : elles visent les principales filières (bovins, porcins, volailles) et les différents postes de l’exploitation : alimentation, bâtiment, stockage, traitement, épandage, pâturage ; en productions végétales : elles concernent principalement la gestion de la fertilisation azotée et les modes d’épandage.

En mai 2017, la France a révisé son plan national de réduction des émissions de polluants atmosphériques (PREPA) pour répondre aux objectifs de plafonds annuels d’émissions de polluants atmosphériques et de valeurs limites de concentration dans l’air. Ces seuils sont fixés respectivement par les directives européennes « NEC » (National Emission Ceilings 2001/81/CE) et « qualité de l’air » (2008/50/CE). En particulier, la directive européenne « NEC » et l’annexe de l’arrêté du 10 mai 2017 établissant le PREPA prévoient que la France doit se doter d’un guide de bonnes pratiques agricoles permettant de limiter les émissions d’amoniac (NH3) dans l’air.

Plus d’infos sur le site de l’Ademe .

À télécharger

Le guide des bonnes pratiques pour améliorer la qualité de l’air (PDF, 5.5 Mo)" target="_blank" lang="fr" xml:lang="fr]

La journée nationale de la qualité de l’air

Créée en 2015, la journée nationale de la qualité de l’air a pour objectif de favoriser la mobilisation individuelle et collective pour sensibiliser les citoyens à l’importance de respirer un air de bonne qualité.

Pour cela, collectivités, entreprises, associations, écoles, citoyens sont invités à organiser et à participer à des évènements qui pourront montrer les bonnes pratiques pour lutter contre la pollution de l’air : conférences, portes-ouvertes, expositions, expérimentations, jeux, etc.