Rentrée scolaire 2021 : le dispositif sanitaire

jeudi 2 septembre 2021
par  nina.gatouillat
popularité : 24%

enseignement secondaire COVID-19 <https://agriculture.gouv.fr/sites/m...> Xavier Remongin / agriculture.gouv.fr Durant l’année scolaire 2020-2021, les établissements ont pu accueillir les élèves pour un enseignement en présence la quasi totalité de l’année grâce à la mise en œuvre d’un protocole sanitaire strict et à la mobilisation de tous les personnels au service des apprenants. Un nouveau protocole a été élaboré pour la rentrée 2021.

Pour l’année scolaire 2021-2022, les mêmes principes ont guidé la mise en place des dispositions à suivre, avec l’objectif de privilégier l’enseignement en présence, pour la réussite et le bien-être des élèves, tout en veillant à la sécurité et en limitant la circulation du virus au sein des établissements.

Afin de mettre en oeuvre des mesures proportionnées et en cohérence avec celles du ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports , le protocole établi pour l’année scolaire 2021-2022 présente une graduation en quatre niveaux :

Niveau 1 / niveau vert

accueil en présentiel de tous les élèves ;

Niveau 2 / niveau jaune

accueil en présentiel de tous les élèves et mesures renforcées (limitation des brassages entre groupes d’élèves, pratique du sport en intérieur à éviter…) ;

Niveau 3 / niveau orange

hybridation (certains cours en présentiel et d’autres cours à distance) possible au lycée lorsque la configuration de l’établissement le nécessite (en particulier lorsque cela est rendu nécessaire pour la bonne application des mesures prévues par le présent cadre sanitaire) ;

Niveau 4 / niveau rouge

hybridation systématique au lycée et pour les élèves de 4e et de 3e au collège avec une limitation des effectifs à 50%.

En fonction de la situation épidémique, le passage d’un niveau à autre pourra être déclenché au niveau national ou territorial (département, région) afin de garantir une réactivité ainsi qu’une proportionnalité des mesures. En métropole, la rentrée du 2 septembre se fera suivant le niveau 2. Dans les outre-mer, des dispositions spécifiques seront prises au cas par cas.

Une attention particulière est portée à est la vaccination afin de permettre au plus grand nombre, apprenants et personnels, d’y accéder, dans des centres de vaccination à proximité de l’établissement ou dans l’établissement selon les cas.

Les enjeux collectifs pour maintenir les cours en présentiel sont le respect des gestes barrière, la vaccination, l’éducation et la communication.

Les principes généraux qui guident la gestion de la crise sanitaire priorité donnée à la sécurité sanitaire des élèves et des personnels ; nécessaire cohérence avec les positions portées par le ministère de l’Éducation nationale ; prise en compte des spécificités de l’enseignement agricole et notamment son fort taux d’internes ; principe de subsidiarité qui donne une certaine marge d’autonomie aux établissements.