L'enseignement agricole accompagne les jeunes sur la voie de l'émancipation et de la réussite

jeudi 2 septembre 2021
par  juliette.joo
popularité : 20%

eco-responsable Sport enseignement agricole <https://agriculture.gouv.fr/sites/m...> Xavier Remongin / agriculture.gouv.fr L’enseignement agricole accorde une importance particulière à l’émancipation des jeunes, leur réussite et leur autonomisation. Les jeunes sont incités et accompagnés à mener des projets citoyens, ils bénéficient d’un accueil et d’un encadrement bienveillants et de qualité, y compris hors du temps scolaire grâce aux internats et de nombreuses actions en faveur de leur santé et leur sécurité et du développement de l’activité sportive.

Favoriser l’engagement des jeunes

Étudier au sein d’un lycée agricole, c’est faire partie d’un collectif et d’un lieu de vie unique, structuré autour de son internat. Pour l’animer, les établissements de l’enseignement agricole disposent d’un atout unique : leurs Associations des Lycéens, Étudiants, Stagiaires et Apprentis (ALESA), pilotées directement par les jeunes et qui organisent des activités culturelles et citoyennes (clubs ciné, concerts, débats, etc.).

S’engager dans ces associations, c’est œuvrer pour la communauté, découvrir des pratiques, mais aussi acquérir les compétences propres à la gestion d’une structure. Sur le temps scolaire, l’enseignement agricole propose également de nombreux appels à projets dans le cadre de tous les temps de vie scolaire, qui permettent à chacun de s’impliquer, prendre position, et avoir un impact sur son établissement ou la société. Par exemple, « Tous écoresponsable, on parie ? », « Buzzons contre le sexisme », festival du film Alimenterre…

Par ailleurs, certains de ces engagements peuvent être évalués et faire partie intégrante du parcours de formation, à travers l’unité facultative « Engagement citoyen ».

L’internat, une valeur ajoutée pour l’enseignement agricole !

L’internat, qui concerne 52,2% des jeunes de l’enseignement agricole, est un atout particulier pour ce secteur, car il représente un facteur de réussite scolaire, sociale et professionnelle. Les établissements agricoles sont pleinement engagés depuis des décennies en matière d’actions éducatives pour que l’internat soit un lieu de formation et d’éducation.

Fort de cela, le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation s’est inscrit dans la campagne de labellisation « Internat d’excellence » proposée par le ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports . Elle débutera dans l’enseignement agricole à la rentrée scolaire 2021. Cette labellisation permet de reconnaître et de valoriser les actions conduites au service d’un climat relationnel et éducatif serein, du sens du collectif et du souci de l’inclusivité, de la tolérance et la justice, afin de faire de l’internat un dispositif au service des réussites des apprenants.

Promouvoir la santé et la sécurité des jeunes au travail

Le ministère chargé de l’agriculture est également actif dans l’éducation aux risques professionnels et à la sécurité. Il s’agit d’un enjeu immédiat de prévention et d’éducation mais aussi d’un enjeu pour demain car ces jeunes sont les futurs professionnels, salariés et managers. La collaboration avec les autres ministères, avec la Caisse centrale de la MSA (CCMSA), partenaire historique, et les organisations professionnelles est une priorité du ministère.

Pour promouvoir encore davantage la santé-sécurité au travail dans l’enseignement agricole, le ministère en charge de l’agriculture a ainsi lancé un nouvel appel à projets pour l’année scolaire 2021-2022 : « L’éducation aux risques professionnels, l’affaire de tous ! ». Chaque année, 93% des élèves et des étudiants effectuent des temps d’immersion en milieu professionnel.

Développer l’activité sportive

De manière complémentaire et spécifique à l’éducation physique et sportive obligatoire, le sport scolaire facultatif joue un rôle irremplaçable dans l’éducation de la jeunesse. Par la culture sportive, le sport contribue au développement de la personne, à la construction d’une citoyenneté active et à un mode de vie plus sain. Il favorise l’apprentissage des valeurs d’engagement, de sens de l’effort, d’esprit d’équipe, de tolérance et d’inclusion fondatrice d’une société du bien vivre ensemble.

Renforcer l’accès des jeunes à une pratique physique régulière est donc un enjeu majeur pour le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation. C’est ainsi que l’enseignement agricole s’investit autour des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024 au travers notamment de la campagne de labellisation Génération 2024 de ses établissements.