Bilan 2020 de la mise en œuvre du dispositif de certificats d’économie de produits phytopharmaceutiques

mardi 28 septembre 2021
par  magalie.labat
popularité : 23%

Transition agroécologique produit phytopharmaceutique <https://agriculture.gouv.fr/sites/m...> Xavier Remongin / agriculture.gouv.fr

Inspiré des certificats d’économie d’énergie, le dispositif de Certificat d’économie de produits phytopharmaceutiques (CEPP) est un mécanisme innovant, qui permet de dynamiser la diffusion des pratiques économes en produits phytopharmaceutiques pour les exploitants agricoles, tout en veillant à la performance économique des exploitations. Il vise à renforcer le rôle des distributeurs de produits phytopharmaceutiques sans faire supporter des taxes supplémentaires aux agriculteurs.

Lancé en 2016 à titre expérimental, le dispositif a été pérennisé en 2019 dans la cadre de la loi Egalim.

Il concerne jusqu’à présent le territoire métropolitain et vise à inciter les distributeurs de produits phytopharmaceutiques utilisés en agriculture à promouvoir ou à mettre en œuvre auprès des utilisateurs professionnels des actions permettant de réduire l’utilisation, les risques et les impacts de ces produits. Ces actions leur permettent d’obtenir des certificats d’économie de produits phytopharmaceutiques.

Un objectif de réalisation d’actions a été fixé pour chaque distributeur concerné pour 2020 et 2021. Plus de 1 000 entreprises sont concernées par le dispositif de CEPP, pour un total de près de 10 millions d’obligations de certificats à obtenir pour 2020.

Le bilan de la campagne 2020, première campagne sur laquelle portait une obligation, vient d’être publié au bulletin officiel du ministère.

En 2020, une majorité des entreprises obligées ont mis en œuvre et déclaré des actions CEPP. Plus de 10 % ont atteint ou dépassé leurs objectifs. Il reste cependant une part importante d’entreprises qui n’ont pas encore pris part au dispositif. Celui-ci étant pris en compte dans le cadre de la certification pour la vente de produits phytopharmaceutiques depuis le 1er janvier 2021, on attend de meilleurs résultats pour la campagne 2021.

À télécharger

Bilan 2020 de la mise en œuvre du dispositif de certificats d’économie de produits phytopharmaceutiques (PDF, 531.08 Ko)" target="_blank" lang="fr" xml:lang="fr]