A la Une du dernier Baromètre Porc de l'IFIP de Janvier

lundi 10 décembre 2018
par  Montariol
popularité : 58%

<https://www.ifip.asso.fr/sites/defa...>

En décembre le prix du porc est stable et continue sa résistance entamée en octobre. Sur l’année 2018, le repli du prix perçu sortie élevage, compléments inclus, est néanmoins de 11,6%. Les éleveurs ont dû aussi composer avec des coûts alimentaires plus élevés. La hausse de l’offre européenne en 2018 (+1,8% selon les prévisions de l’USDA), s’est confrontée à un commerce vers les pays tiers assez stable. Mais la FPA en Chine devrait y induire une chute de production et un rebond de ses imports en 2019, dont l’Europe pourrait tirer profit.

La valeur des produits peut-elle compenser une consommation atone en volume, en France comme ailleurs en Europe ? Le porc bio se développe, mais les disponibilités en matières premières végétales sont l’une de ses contraintes. Les initiatives d’information des consommateurs se multiplient, montrant par là un intérêt, tandis qu’une enquête récente semble montrer que l’utilité individuelle (prix, santé, goût) prime sur les considérations éthiques dans les achats des Français. Le débat n’est pas tranché.

Pour en savoir + : abonnez vous au mensuel d’information économique sur la filière porcine

Directeur du pôle Economie de l’IFIP : boris.duflot@ifip.asso.fr

N’oubliez pas de vous abonner à la revue Baromètre porc de l’IFIP pour 2019 Consultez les synthèses du pôle Economie de l’IFIP parues dans Baromètre porc https%3A%2F%2Fwww.ifip.asso.fr%2Ffr...