Le Mont d’Or AOP, Vacherin du Haut-Doubs

mercredi 24 novembre 2021
par  nina.gatouillat
popularité : 0%

signe de qualité produit laitier Bourgogne-Franche-Comté <https://agriculture.gouv.fr/sites/m...> Pascal Xicluna / agriculture.gouv.fr

Aussi appelé Vacherin du Haut-Doubs, le Mont d’Or AOP est un fromage au lait cru qui n’est disponible à la vente que de la mi-septembre à la mi-mai. Le Mont d’Or a reçu une Appellation d’origine contrôlée (AOC) en 1981, puis une Appellation d’origine protégée (AOP) en 1996.

C’est au Mont d’Or, plus haute montagne du Doubs (Bourgogne-Franche-Comté) qui culmine à 1 461 mètres d’altitude, que le Mont d’Or AOP doit son nom. Ce fromage saisonnier est uniquement fabriqué à partir de lait de vaches Montbéliardes et Simmentales, à plus de 700 mètres d’altitude.

Les troupeaux sont nourris au foin en hiver et profitent des pâturages en été. La qualité de l’herbe et des fourrages est essentielle pour obtenir un savoureux Mont d’Or AOP. Chaque vache dispose d’au moins 1 hectare d’herbe.

Il faut au minimum 21 jours pour que le fromage s’affine. Grâce à sa sangle et à sa boîte en épicéa, le Mont d’Or AOP présente des notes boisées. On le déguste froid, à la petite cuillère, ou fondant, sorti du four.

Chaque année, plus de 5 500 tonnes de Mont d’Or AOP sont produites grâce à 400 producteurs laitiers et 10 fromageries (source : site du Mont d’Or AOP ).

Attention à ne pas confondre le Mont d’Or AOP ou Vacherin du Haut-Doubs avec un fromage suisse : le Vacherin Mont d’Or. Celui-ci est fabriqué à partir de lait thermisé et sa croûte est plus foncée, du fait qu’elle soit plus souvent lavée pendant la préparation.

L’histoire du vacherin

Le mot « vacherin » désigne le fromage des vachers, c’est-à-dire les personnes qui gardent les vaches, les conduisent à la traite. À l’origine, le Mont d’Or était produit par des agriculteurs qui valorisaient le lait des vaches durant l’hiver. Quant aux laits d’été et de printemps, ils étaient transformés en Comté AOP. Les vaches produisant moins de lait en hiver et l’accès à la fromagerie étant plus compliqué, du fait de la neige, les éleveurs préparaient le Mont d’Or pour leur consommation personnelle.

Les autorités sanitaires recommandent aux populations fragiles de ne pas consommer de lait cru ni de fromages au lait cru. Ces préconisations concernent : les jeunes enfants, et particulièrement ceux de moins de 5 ans ; les femmes enceintes ; les personnes immunodéprimées, c’est-à-dire les personnes déjà malades, très fatiguées voire hospitalisées.

Plus d’infos ici.