Relations internationales : rencontre entre les ministères de l'Agriculture français et mongol

lundi 17 janvier 2022
par  nina.gatouillat
popularité : 21%

relations internationales asie <https://agriculture.gouv.fr/sites/m...> ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation Mardi 11 janvier 2022, une rencontre entre les ministères de l’Agriculture français et mongol a eu lieu par visioconférence en raison de la situation sanitaire. Présidé par Frédéric Lambert, chef du Service Europe et international (DGPE) du ministère, ce comité consultatif s’est effectué en présence du directeur général de la politique et de la planification mongol, M. Bolorchuluun, sous l’égide de l’ambassadeur de France en Mongolie, Sébastien Surun, et de l’ambassadrice de Mongolie en France, Mme Nyamkhuu.

Ce comité s’inscrit dans le cadre de l’accord de coopération franco-mongol sur les sujets agricoles et agroalimentaires. Il a permis aux deux partenaires de partager leurs analyses et a mis en évidence des points de consensus forts sur les principaux défis environnementaux, climatiques et de sécurité alimentaire auxquels sont confrontées les agricultures respectives de nos deux pays.

Les échanges ont souligné la forte culture rurale et agricole de la Mongolie et de la France. Les actions de coopération mises en œuvre ces dernières années ont connu de nombreux succès. Elles portent notamment sur les bonnes pratiques d’élevage, le développement de races améliorées adaptées aux conditions climatiques mongoles, ou encore le pastoralisme. Dans ce cadre, la Mongolie sera l’hôte d’honneur de la prochaine édition du Sommet de l’Élevage français à l’automne 2022.

La coopération a également porté sur le développement des indications géographiques (IG) en Mongolie, qui garantissent la protection des savoir-faire, de l’origine et de la qualité des produits traditionnels – particulièrement nombreux et divers – et facilitent leur promotion. Ces IG assurent un revenu accru pour tous les acteurs de la chaîne alimentaire, et en particulier pour les producteurs, et contribuent au maintien ainsi qu’au dynamisme d’activités agricoles et agroalimentaires en zone rurale.

Les enjeux liés au changement climatique imposent d’accompagner au mieux les agriculteurs, notamment par des formations, afin que ceux-ci puissent adapter et améliorer leurs connaissances, leurs pratiques et leurs équipements. À cet égard, la France a invité la Mongolie à rejoindre deux initiatives : la coalition pour l’agroécologie lancée, sous l’impulsion de la France, à l’occasion du Sommet mondial des Systèmes alimentaires de l’ONU de septembre 2021 et l’initiative 4 pour 1 000 pour les sols et la sécurité alimentaire, à même d’apporter des solutions aux défis auxquels l’agriculture mongole est confrontée. En outre, la France a fait part de son intérêt pour le projet de reforestation développé par la Mongolie. Dans le contexte de pandémie actuelle, elle a également réaffirmé son souhait d’aider la Mongolie à renforcer sa souveraineté alimentaire.

Cette réunion consolide la coopération entre les deux pays, afin de soutenir les producteurs et de renforcer leur savoir-faire, de valoriser leurs produits et de contribuer au développement des territoires ruraux. L’accord de coopération bilatéral sera renouvelé très prochainement, renforçant le cadre de travail de ces échanges. Des solutions seront recherchées pour pérenniser un fonds de soutien au développement agricole et rural, permettant d’allouer des micro-crédits pour des projets agricoles et agroalimentaires, au bénéfice des populations menacées par l’insécurité alimentaire.