La filière oléicole française

mardi 1er février 2022
par  nina.gatouillat
popularité : 24%

filière végétale signe de qualité terroir <https://agriculture.gouv.fr/sites/m...> Getty Images Les oliviers font partie intégrante du patrimoine français et des paysages du Sud. L’huile d’olive est un des produits incontournables des tables de l’Hexagone : près de 110 000 tonnes sont consommées chaque année. De nombreuses huiles mais aussi olives bénéficient de signe de l’origine et de la qualité.

En 2020, 30 242 tonnes d’olives pour la table et l’huile ont été récoltées en France (source : Agreste ). 4 547 tonnes d’huile d’olives ont été produites en France cette même année (source : FranceAgriMer ). Les principales zones de production sont les Bouches-du-Rhône, le Gard, la Drôme, le Var et le Vaucluse (source : site de l’interprofession France Olive ). Côté olives de table, 1 300 tonnes ont été récoltées dans l’Hexagone.

Quels sont les produits français issus de l’oléiculture sous signe de l’origine et de la qualité ?

De nombreuses olives et huiles d’olive françaises bénéficient d’une Appellation d’origine protégée : L’huile d’olive d’Aix-en-Provence ; L’huile d’olive de Corse - Oliu di Corsica ; L’huile d’olive de Haute-Provence ; L’huile d’olive de Provence ; Les olives et l’huile d’olive de Nîmes ; Les olives et l’huile d’olive de Nice ; Les olives cassées, olives noires et huile d’olive de la Vallée des Baux de Provence ; Les olives noires et l’huile d’olive de Nyons ; Les olives Lucques du Languedoc.

Quant à l’huile d’olive du Languedoc, elle bénéficie d’une Appellation d’origine contrôlée (AOC).

Qu’est-ce qu’une huile d’olive maturée ?

On distingue deux types d’huiles d’olive en fonction de la méthode d’obtention utilisée : Lorsque les olives sont rapidement broyées moins de 4 jours après la récolte, l’huile d’olive obtenue se caractérise par une amertume et un piquant bien présents mais modérés, des arômes d’herbe fraîche et/ou d’artichaut cru ; Lorsque les olives subissent une phase de maturation jusqu’à 10 jours préalable à la trituration (broyage), l’huile obtenue (identifiée par la mention « olive maturée ») se caractérise par une quasi-absence d’amertume et de piquant, des arômes d’olives noires, de fruits confits, de sous-bois et/ou de pain grillé.