Santé des végétaux en France : quelles sont les menaces et moyens de lutte ?

vendredi 1er juillet 2022
par  nina.gatouillat
popularité : 20%

Santé et protection des végétaux <https://agriculture.gouv.fr/sites/m...> Pascal Xicluna / agriculture.gouv.fr Chaque année, environ 1 500 interceptions de plantes, fruits et légumes aux frontières de l’Union européenne permettent d’éviter l’introduction d’organismes nuisibles (insectes, bactéries…) interdits. Production agricole, sécurité alimentaire, protection de l’environnement et du développement économique… Cette surveillance est fondamentale pour plusieurs aspects.

Avec la mondialisation des échanges, l’émergence de maladies et ravageurs a fortement augmenté. Particuliers, professionnels ou scientifiques, tous les citoyens sont concernés par la santé des plantes et peuvent y contribuer.

Lancée par le ministère de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire en juillet 2022, la campagne nationale « Plantes en danger » s’adresse au grand public. Elle vise à sensibiliser sur trois menaces (dont deux déjà présentes en France) : le scarabée japonais (Popillia japonica) : ce scarabée peut se déplacer très facilement sur de grandes distances grâce aux transports (camions, trains…). Il n’a pas encore été détecté en France mais est présent en Italie et au sud de la Suisse. les capricornes asiatiques : quelques foyers ont été détectés en France et font l’objet de mesures de lutte obligatoires. L’introduction de ces insectes a été liée au transport d’emballages en bois et de bonsaïs en provenance d’Asie. Xylella fastidiosa : cette bactérie mortelle pour plus de 400 espèces végétales (oliviers, amandiers, vignes, lauriers roses, lavandes…) est présente en Corse, en Occitanie et en PACA.

Ciblant le grand public, les voyageurs mais aussi les professionnels du commerce des végétaux et les collectivités locales, la campagne informe sur les risques engendrés pour la santé des plantes par le déplacement de végétaux lors de voyages en dehors des frontières de l’UE. Elle incite également chacun à être vigilant et à signaler tout signe ou symptôme inhabituel présent sur les plantes autour de chez eux aux services en charge de la santé des végétaux présents dans chaque région (SRAL/DRAAF ).

Le certificat phytosanitaire, un élément de protection majeur

Le certificat phytosanitaire est un document obligatoire qui atteste de l’état phytosanitaire de végétaux ou de produits végétaux destinés à entrer dans l’Union européenne ou à être exportés vers des pays tiers. Les professionnels doivent respecter la réglementation en vigueur qui protège aussi bien l’agriculture que l’environnement.

De plus, un contrôle obligatoire accompagne l’arrivée ou le départ de ces produits dans l’Union européenne.

Quant aux particuliers, il est vivement recommandé de ne pas transporter de végétaux ou produits végétaux (fruits, légumes, semences) depuis l’étranger afin de limiter le risque d’introduction de nouveaux ravageurs sur le territoire.