Régression de l’épidémie de bombyx disparate en Bourgogne Franche Comté

vendredi 8 juillet 2022
par  Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation
popularité : 31%

Après plus de 25 ans de présence discrète en Bourgogne-Franche-Comté, les populations de bombyx disparate ont eu localement un développement épidémique de 2019 à 2022, probablement favorisé par les épisodes remarquables de sécheresse et de chaleur de 2018, 2019 et 2020.

Des défoliations marquées voire totales de chênaies, charmaies, hêtraies ont été relevées dans les départements de la Côte d’Or, de la Haute-Saône et de la Saône-et-Loire : plus de 500 ha en 2019, 6 000 ha en 2020 et 10 000 ha en 2021.