Actualités sanitaires 2018

vendredi 15 février 2019
par  Administrateur
popularité : 23%

Le bilan régulier des cadavres de sangliers est à retrouver dans la page « actualités PPA » de la rubrique SAGIR. (mise à jour au 14/01/2019)

Décembre 2018

PPA : Bilan des cadavres de sangliers au 20 décembre 2018

Novembre 2018

Novembre 2018 : Détection de 3 foyers de botulisme atypiques dans l’avifaune



Le botulisme est une affection nerveuse due à l’action de la toxine botulique produite par Clostridium botulinum.

Comme chaque année en période estivale, de nombreux foyers de botulisme ont été détectés dans l’avifaune par le réseau SAGIR. Cette année, les gènes codant pour les toxines C/D et E ont été détectés par PCR par le LNR et le CNR, sur des oiseaux dans 3 foyers de botulisme, dans 3 départements différents (Loiret, Yvelines et Ain) sur 3 espèces différentes (cigogne, cygne tuberculé, colvert). C’est la première fois que la détection simultanée du E et du C/D est rapportée à notre connaissance.

Il existe 7 types toxiniques caractérisés, annotés de A à G. Le botulisme humain est associé aux types A, B, E et dans une moindre mesure au type F tandis que le botulisme animal est majoritairement associé aux types C, D, C/D et D/C et dans une moindre mesure le botulisme aviaire peut être associé au type E. Le type C/D est celui qui est principalement associé aux épisodes de botulisme aviaire recensés ces dernières années en France. Des cas de botulisme aviaire de type E ont déjà été rapportés en France mais le dernier cas recensé remonte à 2001, tandis que des cas sont rapportés annuellement autour des Grands Lacs aux Etats-Unis. Le risque zoonotique du type C/D est considéré comme faible ou négligeable tandis que le type E présente un risque pour la santé humaine.

L’épidémiologie du botulisme est encore relativement méconnue et la gestion des épisodes délicate. Le ramassage des cadavres reste actuellement la méthode la plus efficace pour contenir un épisode de botulisme et limiter la mortalité.

Des études sont en cours, pour mieux comprendre l’épidémiologie de cette maladie dans l’avifaune en France.

Novembre 2018 : point à date sur la circulation du virus West-Nile dans l’avifaune

C’est quoi le West-Nile ?


C’est une maladie virale, transmise par les moustiques (essentiellement du genre Culex) qui se contaminent exclusivement au contact d’oiseaux infectés transitoirement. Les hommes et les chevaux sont des « hôtes accidentels », ils ne peuvent pas transmettre à leur tour le virus, à la différence des autres arbovirus (dengue, chikungunya ou zika notamment).

Dans la plupart des cas, l’infection humaine à virus West Nile est asymptomatique, c’est-à-dire que le patient ne présente aucun symptôme. Dans certains cas, la maladie se manifeste par un syndrome pseudo grippal (fièvre, douleurs, maux de tête). Elle peut, plus rarement, provoquer des complications neurologiques qui peuvent être graves.

Pour avoir accès au point à date, cliquez ici

PPA : Bilan des cadavres de sangliers au 10 novembre 2018

Novembre 2018 : bilan de la circulation du virus Usutu au 16/11/2018

<http://www.oncfs.gouv.fr/local/cach...>

Figure 1

. Départements français avec isolement d’USUV chez des oiseaux en 2018

(au 16/11/2018)

Octobre 2018

Octobre 2018 : bilan de la circulation du virus Usutu au 19/10/2018

<http://www.oncfs.gouv.fr/local/cach...>

Figure 1

. Départements français avec isolement d’USUV chez des oiseaux en 2018

(au 19/10/2018)


PPA : Bilan des cadavres de sangliers au 26 octobre 2018

PPA : Bilan des cadavres de sangliers au 16 octobre 2018

Communiqué de presse du 16 octobre 2018

http://www.oncfs.gouv.fr/Espace-Pre... <http://www.oncfs.gouv.fr/local/cach...>

Des brigades franco-belges pour renforcer la surveillance de la peste porcine africaine

PPA : Bilan des cadavres de sangliers au 5 octobre 2018

Septembre 2018

PPA : Bilan des cadavres de sangliers au 28 septembre 2018

Septembre 2018 : Bilan de la circulation du Virus Usutu au 28/09/2018.

<http://www.oncfs.gouv.fr/local/cach...>

Figure 2

. Départements français avec isolement d’USUV chez des oiseaux en 2018 (au 28/09/2018)



Communiqué de presse du 25 septembre 2018


http://www.oncfs.gouv.fr/Espace-Pre... <http://www.oncfs.gouv.fr/local/cach...>

Peste porcine africaine : l’ONCFS forme à la surveillance sur le terrain

Détection de 2 cas de PPA sur 2 sangliers en Belgique

<http://www.oncfs.gouv.fr/local/cach...>

La Peste Porcine Africaine a été confirmée sur 2 sangliers, le 13/09/2018 en fin de journée en Belgique sur une commune proche de la frontière avec la France (moins de 20 km). La France est pour l’heure toujours indemne de la maladie.

Pour plus d’informations, voir communiqué de presse du ministère en charge de l’agriculture :

Deux cas de peste porcine africaine confirmés en Belgique sur des sangliers - Stéphane Travert demande une mobilisation immédiate pour protéger nos élevages

et l’article de la plateforme ESA : Deux cas de peste porcine africaine chez des sangliers en Belgique a proximité de la frontière française

Bilan de la circulation du Virus Usutu en France au 27 Aout 2018

<http://www.oncfs.gouv.fr/local/cach...>

Le virus Usutu (USUV) est entretenu et amplifié dans la nature selon un cycle enzootique impliquant les oiseaux et les moustiques du genre Culex. Dans l’avifaune, il peut être responsable de mortalités importantes chez les oiseaux sauvages et captifs. L’Homme peut être infecté par la piqûre d’un moustique du genre Culex vecteur d’USUV. L’infection passe généralement inaperçue mais de très rares cas de méningo-encéphalites ont été décrits en Italie (1, 2) et en Croatie (3), principalement chez des patients ayant des antécédents médicaux (immunodépression, comorbidités). En France, on ne compte pour l’instant qu’un seul cas clinique ayant été détecté chez un patient souffrant d’une paralysie dont il a guéri (4). Dans l’état actuel des connaissances, la pathogénicité du virus Usutu pour l’homme est moindre que celle du virus West Nile.

Le virus est détecté chaque année en France dans l’avifaune sauvage en période estivale depuis 2015, mais cette année la circulation virale est plus précoce et plus largement distribuée comparée aux autres années (5) (tableau 1 et figure 1). Entre le 31 juillet (date du 1er isolement) et le 27 août 2018, l’USUV a en effet été détecté par le Laboratoire de santé animale Anses de Maisons-Alfort - Unité Virologie, dans dix-sept départements (tableau 1 et figure 1). L’espèce principalement touchée et collectée par le réseau SAGIR est le merle noir (Turdus merula).

Aucun cas de transmission ni de maladie n’a été rapporté à ce jour en élevage de volailles.

L’épisode risque de se prolonger encore jusque fin octobre, date théorique de fin de circulation des vecteurs moustiques du genre Culex.

Date 1er isolement Nb de départements avec circulation virale chez les oiseaux (numéro des départements)

2015

2016

2017

2018

(au 27/08/2018)

02/09/2015

25/08/2016

30/08/2018

31/07/2018

2 (68, 69)

4 (42, 57, 68, 87)

5 (07, 38, 41, 68, 73)

17 (03, 16, 18, 23, 35, 36, 37, 41, 44, 53, 57, 73, 75, 79, 85, 86 et 87)

Tableau 1.

Date du premier isolement d’USUV dans l’avifaune de 2015 à 2018 (au 27 août) et nombre de départements avec isolement viral

<http://www.oncfs.gouv.fr/local/cach...>

Figure 3

. Départements français avec isolement d’USUV chez des oiseaux en 2018 (au 31/08/2018)

De récents résultats aux Pays-Bas suggèrent que la mortalité associée à la circulation du virus constatée cette année peut avoir un impact négatif sur l’évolution des populations de certaines espèces comme le Merle noir. Dans ce pays, certains chiffres préliminaires indiquent en effet des populations de merles en baisse d’environ 15 % dans les villes et villages en comparaison de l’année précédente. Pour la France, il est encore trop tôt pour se prononcer sur l’impact démographique de l’épisode en cours. La reconduction de certains suivis populationnels à l’hiver prochain et au printemps 2019 devrait permettre d’apporter des éléments d’appréciation.

Références bibliographiques

Pecorari M, Longo G, Gennari W, Grottola A, Sabbatini A, Tagliazucchi S, et al. First human case of Usutu virus neuroinvasive infection, Italy, August-September 2009. Euro surveillance : bulletin Europeen sur les maladies transmissibles = European communicable disease bulletin. 2009 ;14(50). Savini G, Monaco F, Terregino C, Di Gennaro A, Bano L, Pinoni C, et al. Usutu virus in Italy : an emergence or a silent infection ? Veterinary microbiology. 2011 ;151(3-4):264-74. Santini M, Vilibic-Cavlek T, Barsic B, Barbic L, Savic V, Stevanovic V, et al. First cases of human Usutu virus neuroinvasive infection in Croatia, August-September 2013 : clinical and laboratory features. Journal of neurovirology. 2015 ;21(1):92-7. Simonin Y, Sillam O, Carles MJ, Gutierrez S, Gil P, Constant O, et al. Human Usutu Virus Infection with Atypical Neurologic Presentation, Montpellier, France, 2016. Emerging infectious diseases. 2018 ;24(5):875-8. Lecollinet S, Blanchard Y, Manson C, Lowenski S, Laloy E, Quenault H, et al. Dual Emergence of Usutu Virus in Common Blackbirds, Eastern France, 2015. Emerging infectious diseases. 2016 ;22(12):2225.

Août 2018

Circulation du virus West-Nile dans le département des Alpes-Maritimes

<http://www.oncfs.gouv.fr/local/cach...>

Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter les sites de Santé Publique France et de l’ARS :

Santé publique France > West Nile Virus ARS PACA : Circulation du virus West Nile dans les Alpes-Maritimes : protégez-vous des piqûres de moustiques

Juillet 2018

Résurgence du virus Usutu

<http://www.oncfs.gouv.fr/IMG/image/...>

Depuis une quinzaine de jours, le réseau SAGIR enregistre une mortalité anormale de merles noirs dans différents départements. Une infection au virus Usutu a d’ores et déjà été confirmée sur un foyer de mortalité de merles. Le virus a été détécté pour la première fois en 2015 en France et est régulièrement détecté depuis en période d’activité vectorielle (été-automne). Ce virus circule en effet cycliquement entre moustiques ornithophiles et oiseaux.

Février 2018

Tour de France SAGIR 2018

<http://www.oncfs.gouv.fr/IMG/image/...> Du 11 janvier au 13 mars 2018 auront lieu les réunions régionales SAGIR : au Centre du Bouchet de l’ONCFS (45), à Puymoyen (16), à Bar le Duc (55), à Gières (38), à Dijon (21), à Albi (81), à Clermont (60) et à Nantes (44).

Rendez-vous des animateurs du réseau dans chaque département, des techniciens et vétérinaires des laboratoires départementaux d’analyses vétérinaires, des DDCSPP, de l’équipe SAGIR nationale, les réunions permettent de faire le point sur les actualités sanitaires, les faits marquants du réseau enregistrés en 2016 et 2017 ainsi que sur le programme de surveillance renforcée des dangers sanitaires.

Actualités sanitaires SAGIR 2019

Actualités sanitaires SAGIR 2017

Actualités sanitaires SAGIR 2016

Actualités sanitaires SAGIR 2014-2015

Actualités sanitaires SAGIR 2013

Actualités sanitaires SAGIR 2012