Autisme-résultats chez la souris et chez l'homme

lundi 24 septembre 2012
par  admin
popularité : 59%

<https://www.recherche-animale.org/s...>

La revue Science Translational Medicine publie dans son numéro du 24 septembre les résultats d’un essai clinique de traitement du syndrôme X fragile mené chez l’enfant et chez l’adulte (X pour la lettre x).

Le syndrôme X fragile correspond à un retard mental héréditaire apparaissant avant l’âge adulte. De nombreux symptômes accompagnent la maladie (troubles du langage, convulsions, attitude autistique, déficit intellectuel, anxiété sociale). Ce syndrôme est la forme la plus connue d’autisme héréditaire. Le blocage d’un gène présent sur le chromosome X en est la cause. Il s’agit du gène FMR1.

Si des médicaments permettent d’atténuer certains symptômes, il n’existe aucun traitement de fond. C’est ce que les chercheurs tentent de découvrir aujourd’hui. Ils ont recours pour cela aux modèles animaux. Les résultats récents d’une équipe de chercheurs viennent d’être publiés.

Des souris chez lesquelles on bloque le gène FMR1 présentent des anomalies au niveau des neurones et ont tendance à convulser. Or on vient de trouver un produit capable de corriger ces anomalies.

Ce produit vient d’être étudié chez 63 personnes âgées de 6 à 39 ans et atteintes du syndrôme X fragile. On a observé que le traitement a été bien supporté et qu’il a amélioré le comportement social (évitement). Par contre l’irritabilité n’a pas été améliorée.

L’équipe de chercheurs très encouragée par ces résultats va poursuivre ses travaux.

Cette étude montre que l’approche qui consiste à reproduire une maladie chez l’animal pour la comprendre et la traiter avant de passer chez l’homme, est une approche porteuse d’espoirs de progrès médical. Avancées scientifiques Santé Find us on Twitter