La retraite pour les animaux de laboratoire

mercredi 2 décembre 2015
par  admin
popularité : 21%

<https://www.recherche-animale.org/s...>

https://www.youtube.com/watch?v=AKD... <https://www.recherche-animale.org/s...>

Une vie après le laboratoire ?

Contrairement à une idée reçue encore très ancrée, les animaux de laboratoire peuvent être placés auprès de particuliers ou d’établissements après une phase d’adaptation. Actuellement, bien qu’il soit autorisé par la loi, ce placement reste une exception plutôt qu’une règle.

Que ce soit pour des raisons scientifiques (étude du corps post-mortem), sanitaires ou réglementaires la majorité des animaux de laboratoire sont euthanasiés en fin des tests scientifiques. Mais ce n’est pas toujours le cas, et il arrive que le placement hors du laboratoire soit envisageable. C’est là qu’interviennent des associations.

Le maillon entre les chercheurs et le refuge

Depuis 2005, le Groupement de réflexion et d’action pour l’animal (GRAAL ) intervient auprès des unités de recherche et propose d’offrir une retraite aux animaux à chaque fois que c’est possible (voir la vidéo ci-dessus).

Le GRAAL, en collaboration avec les chercheurs et des familles ou des établissements adoptants, a pu donner une retraite heureuse à des centaines d’animaux d’espèces variées (chiens, chats, chevaux, animaux de ferme, oiseaux, singes, souris, rats, hamsters, poissons).

De même, depuis 2014 la jeune association White Rabbit propose de « prendre en charge des lapins de laboratoire réhabilitables et de les placer en familles d’accueil afin qu’ils y soient, progressivement et le mieux possible, préparés à la vie de famille ».

Souhaitez-vous adopter un animal de compagnie pour une retraite après le laboratoire ? Visitez les sites web de ces associations : le GRAAL et White Rabbit .

Bien-être animal Ethique Find us on Twitter