A la Une du dernier Baromètre Porc de l'IFIP de décembre

lundi 10 décembre 2018
par  Montariol
popularité : 33%

<https://www.ifip.asso.fr/sites/defa...> Peu de variation du prix du porc en novembre, dans un contexte d’offre abondante en Europe. En comparaison de 2017, les abattages français au cumul de 2018 sont cependant en baisse. Les prix des pièces sur les différents marchés européens se sont globalement contractés alors que la consommation reste morose. En France, les achats de charcuterie accusent un recul important. La distribution des produits finis poursuit sa mue, les spécialistes du e-commerce continuant à investir le secteur de l’alimentaire. L’aliment maintient son renchérissement, dans un contexte de raffermissement des cours européens des matières premières. La campagne 2018/2019 a toutefois été favorable à certains bassins, notamment en Catalogne. À l’international, la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne se profile, suscitant des incertitudes sur ce marché nettement importateur. Par ailleurs, un point sur la situation mondiale des coûts de revient des éleveurs montre une amélioration généralisée des marges en 2017, alors que 2018 s’annonce plus compliquée.

Pour en savoir + : abonnez vous au mensuel d’information économique sur la filière porcine

Rédacteur en chef vincent.legendre@ifip.asso.fr

N’oubliez pas de vous abonner à la revue Baromètre porc de l’IFIP pour 2019 Consultez les synthèses du pôle Economie de l’IFIP parues dans Baromètre porc https%3A%2F%2Fwww.ifip.asso.fr%2Ffr... < ![CDATA[//>< !]]>