Sur le Web, ces 30 derniers jours

jeudi 15 avril 2021

mercredi 14 avril 2021

mardi 13 avril 2021

  • Comment vérifier la cohérence de la chaîne de bâtiments et prendre les bonnes décisions pour l’élevage ?

    CohéSim propose une analyse technique de l’occupation et du chargement des bâtiments. La rentabilité des leviers d’action disponibles en élevage est analysée via des simulations permettant de choisir une éventuelle restructuration de l’élevage sur la base d’options techniques chiffrées.

    Le diagnostic de cohérence de la chaîne de bâtiments est initié par l’analyse de l’occupation des unités disponibles par les différents lots de porcs (module 1).
    L’outil vérifie ensuite le respect des densités dans les salles de post-sevrage (module 2) et d’engraissement (module 3).
    En cas d’incohérence, plusieurs scénarios d’optimisation sont proposés à l’éleveur (module 4) : 

    • vendre des porcelets au sevrage ou en fin de post-sevrage,
    • réduire son effectif de truies,
    • construire les places manquantes
    • changer de conduite en bandes.

    Ces simulations respectent les surfaces exigées par animal afin de garantir de bonnes conditions de logement aux porcs qui exprimeront ainsi tout leur potentiel génétique. L’outil évalue l’incidence sur la marge sur coût alimentaire et renouvellement de chaque alternative proposée.

    Conçu et développé par l’Ifip, CohéSim est un outil simple à utiliser car les données à saisir sont peu nombreuses et facilement disponibles à l’élevage. Il fonctionne à partir d’une description de la situation de l’élevage (conduite en bandes, chaîne de bâtiments) associée aux données de gestion technique et technico-économique de l’atelier. Ces dernières peuvent être proposées par défaut si l’éleveur dispose d’un suivi dans la base de données GT-PORC gérée par l’Ifip.

    Grâce au soutien financier de FranceAgriMer, cet outil web est accessible gratuitement sur internet : https://cohesim.ifip.asso.fr/Account/Login  Il permet de valoriser les données de gestion de l’éleveur, dans la continuité des services offerts par la plateforme GT-Direct de l’Ifip (https://gtdirect.ifip.asso.fr).

    Contact : alexia.aubry@ifip.asso.fr

    Comment fonctionne Cohésim ? Regardez le tuto vidéo : cliquez ici

    1. Les unités de PS et engraissement sont-elles assez nombreuses pour accueillir les lots de porcelets sevrés ?
      -> le Module 1 analyse l’occupation des bâtiments
    2. Les surfaces des salles disponibles en PS et en engraissement sont-elles suffisantes pour loger les porcs dans le respect des normes exigées par la règlementation ?
      -> les Modules 2 et 3 analysent le chargement des salles
    3. Quelles solutions seraient envisageables sur l’élevage ?
      -> le Module 4  analyse des scénarios alternatifs optimisés. Si le chargement n’est pas respecté en PS et/ou en engraissement -> 4 scénarios possibles sont proposés et évalués économiquement : Vente de porcelets ou Réduction du nombre de truies ou Construction des places manquantes ou Changement de conduite en bandes. Pour évaluer l’investissement lié à la construction de places supplémentaires, l’utilisateur consulte le Temps de Retour sur Investissement.

    Pour aller plus loin, il est conseillé d’utiliser PORSIM, l’outil web de l’Ifip dédié à l’analyse des investissements :https://porsim.ifip.asso.fr/Account/Login

    Analyse du chargement en post-sevrage : 3 diagnostics possibles avec le Module 2


  • La performance sociétale des élevages de porcs : 3 outils gratuits RSE pour la mesurer (BEEP, GEEP, GVET)

    Les élevages de porc ont besoin de répondre aux questionnements de consommateurs et des citoyens relatifs au bien-être des animaux, à la réduction de l'usage des antibiotiques et à la protection de l’environnement. Ces préoccupations de Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) concernent au final tous les maillons de la filière porcine, jusqu'à la mise en marché des produits du porc.
    Depuis plusieurs années, l'Ifip s'est mobilisé pour proposer des outils afin de répondre à ces attentes sociétales qui prennent aussi en compte la nécessité de compétitivité des exploitations agricoles. Ces applications sont souvent gratuites et faciles à utiliser sur ordinateur ou smartphone. Elles sont co-construites avec l’ensemble des partenaires et testés en élevage.
    Réalisées par l’IFIP, organisme indépendant reconnu par les pouvoirs publics et la filière porcine, elles utilisent des méthodes de calcul transparentes. La plupart de ces outils fournissent à la fois des références pour se comparer à d'autres élevages ainsi que des bonnes pratiques pour s'améliorer dans une démarche dynamique et positive ...

    3 outils utiles à tous les maillons de la filière : Elevage - Structures d’appui technique aux éleveurs - Abattage,découpe, transformation, distribution. 
    Télécharger le document pour mieux comprendre la démarche RSE à l'aide des 3 outils IFIP : 
    cliquez ici

                  1 - Bien-Etre en Elevage de Porcs BEEP

    Cet outil de la démarche « Le Porc Français » a été conçu avec des éleveurs et des scientifiques, testé par les éleveurs dans tous types d’élevage, conventionnels ou Labels. 16 indicateurs illustrent les 4 dimensions du bien-être : qualité du logement, bonne santé, alimentation et abreuvement, comportement. BEEP mesure des indicateurs principalement par observation directe des animaux et garantit ainsi une réelle évaluation de leur bien-être. Un bilan est effectué du sevrage, au départ de l’élevage avec une évaluation individuelle de performances moyennes et une comparaison à des références nationales.

    Contact : valerie.courboulay@ifip.asso.fr

                 2 - GEstion des traitements VETérinaires en élevage de porcs GVET

    GVET propose la numérisation du registre des traitements en élevage pour une traçabilité et mesure les usages de médicaments effectivement mis en oeuvre. Les méthodes de calcul et les indicateurs d’usage d’antibiotiques ont été co-construits et validés avec l’Anses (durées d’exposition aux antibiotiques, nombre de traitements par animal, ALEA...). Les indicateurs prennent en compte chaque catégorie d’animaux (truies ; porcelets sous la mère ; porcs sevrés, charcutiers).
    GVET permet de piloter la santé en élevage, participer au suivi national des antibiotiques et d'échanger avec les vétérinaires.
    Un accompagnement est possible par l’Ifip sur les usages d’antibiotiques en élevage ou plus largement sur la santé des porcs ou la biosécurité.

    Contact : anne.hemonic@ifip.asso.fr

                   3 -  Gestion Environnementale des Elevages Porcins GEEP

    - L’outil GEEP propose 9 indicateurs de performance environnementale quantitatifs (en kg de croît ou de porc vif produit) :
    consommations d’eau et d’énergie, émissions d’ammoniac et de gaz à effet de serre, rejets d’azote et de phosphore, production de déchets. 60 fiches de Bonnes Pratiques sont disponibles pour réduire les consommations en eau et en énergie, les émissions d’ammoniac et les rejets d’azote (N) et de phosphore (P).
    - Le réseau GEEP permet de se comparer pour progresser : 600 diagnostics ont été réalisés en élevage et 430 éleveurs sont inscrits dans le réseau, 65 conseillers ont été formés pour les accompagner engageant 35 structures de la filière porcine (groupements porcins, interprofessions, coopératives, chambres d’agriculture, …).

    Contact : sandrine.espagnol@ifip.asso.fr

    Pour tout accompagnement, formation, traitement de données, interfaces personnalisées... : pierre.frotin@ifip.asso.fr

     

     


jeudi 8 avril 2021

mercredi 7 avril 2021

mardi 30 mars 2021

vendredi 26 mars 2021

mardi 23 mars 2021

jeudi 18 mars 2021

mercredi 17 mars 2021